27
Sep

Comment prendre soin de sa peau en automne ?

L’automne est là et il va falloir adapter notre routine beauté pour préparer notre peau à l’hiver. Comme il n’est pas question de perdre nos bonnes habitudes green et glam, on vous dit tout de notre plan d’attaque pour garder un peau belle, souple et détoxifiée malgré le temps qui se gâte.

En automne, l’épiderme remplit moins bien son rôle de barrière, il devient plus perméable et laisse l’eau s’échapper plus facilement. Dans le même temps, la sécrétion de sébum qui garantit la bonne hydratation de la peau ralentit. Avec le retour du froid, on vous dit tout de notre plan d’attaque pour garder une peau belle et souple malgré la chute du thermomètre.

1 – UN RITUEL DE SOINS ADAPTÉ
Notre peau en automne est fragilisée et déshydratée. Une adaptation de notre routine beauté est indispensable. Plus que jamais, le démaquillage et le nettoyage restent des étapes incontournables pour débarrasser la peau des impuretés qui bouchent les pores (même si on ne se maquille pas). On adopte 2 fois par jour une crème à l’hydratation intense et riche en lipides pour rétablir la barrière hydrolipidique mise à rude épreuve. On chouchoute sa peau 2 fois par semaine avec un masque hydratant.

2 – ATTENTION AU CHAUFFAGE
On ne le sait pas toujours mais le chauffage est un ennemi redoutable de notre peau ! En montant le thermostat, on assèche l’air et … notre peau. Pour ne pas grelotter, on équipe son appartement d’un humidificateur d’air pour conserver un degré d’hygrométrie favorable à la peau. On peut aussi opter pour un récipient d’eau sur le chauffage.

3 – ON OUBLIE LES BAINS CHAUDS
Il fait froid dehors, vous rêvez d’un bon bain chaud ? Votre peau risque de ne pas être d’accord. La chaleur de l’eau dessèche encore davantage l’épiderme. Au quotidien, on préfère la douche.

4 – ON MISE SUR UNE ALIMENTATION RICHE EN OMEGA 3 et 6
La beauté de la peau passe largement par une alimentation adaptée et l’hiver plus que jamais. Quand la température baisse, on privilégie, les aliments riches en « bons gras ». On cible les acides gras essentiels de la famille des OMEGA 3 et des OMEGA 6. On les trouve dans les poissons gras tels que le saumon, le maquereau et le hareng, mais aussi dans les fruits de mer comme les coquilles Saint-Jacques et les moules. On choisit plutôt les huiles de colza et de noix. Côté légumes, le potiron et la mâche remportent la palme. Les fruits comme les oranges, les citrons, les pamplemousses et les kiwis riches en vitamine C (connue pour son action anti-oxydante) complètent le menu.

 

Source:https://www.officinea.fr/le-blog/comment-prendre-soin-de-sa-peau-en-automne/